[JV] Je teste Erica, un thriller interactif haletant.

Salut bande geeks. Aujourd’hui, je vais présenter un jeu interactif qui est seulement disponible sur le PSN. J’ai terminé l’une des versions possibles d’Erica hier soir. Il est temps pour moi de vous donner mon avis à chaud. Avant de commencer cet article, je voulais remercier PlayStation France qui m’a permis de tester ce jeu.

L’histoire : que les prêtresses nous viennent en aide !

Dans ce véritable film interactif, vous suivez Erica Mason, une jeune femme au passé assez troublé. En effet, elle a été témoin, plus jeune, du meurtre de son père. Son père était le co-fondateur d’un hôpital, le Manoir de Delphes, avec son ami Lucien. Ce manoir est spécialisé dans le traitement des troubles mentaux et du comportement. C’est dans cet hôpital que travaillait également la mère d’Erica, aujourd’hui disparue.

Un jour, en ouvrant sa porte, Erica découvre un colis contenant une main coupée, serrant un médaillon avec un symbole bien particulier : le têtra de Delphes, le symbole du temple d’Apollon. C’est alors que l’enquête commence. Vous allez être plongés dans une ambiance assez particulière et rencontrer des personnes intrigantes qui vivent dans ce Manoir qui cache de lourds secrets.

Le Game Play

Sincèrement, c’est certainement la plus belle surprise de ce jeu : le game play. En effet, il n’est pas nécessaire de jouer avec votre Dual Shock. Vous pouvez télécharger l’application Erica (Android ou App Store) afin d’exécuter les actions dans le jeu depuis le smartphone. Et je n’ai pas constater de latence entre les deux appareils. La condition nécessaire est que le smartphone et la console doivent être connectés sur le même réseau Wi-Fi. En somme, la maniabilité est extrêmement bien pensée. Et tout ça sans écran de chargement, une vraie prouesse pour ce style de jeu.

Alors, vous pourrez ouvrir des tiroirs, explorer les lieux ou encore faire le choix de vos actions. Car oui, toutes vos actions ont une conséquence sur le déroulement du jeu. Le jeu compte 6 fins possibles. D’ailleurs, je pense que je vais faire une nouvelle partie, car la fin sur laquelle je suis tombée ne me plaît pas du tout. Mais alors pas du tout !

La direction artistique

Concernant la direction artistique, il y a de très bonnes choses, comme des choses à revoir. Commençons par les points négatifs, et je vous rassure, ils ne sont, pour moi, qu’au nombre de deux. Une information somme toute importante : il s’agit d’acteurs filmés en chair et en os, et non en motion capture comme dans Detroit Become Human.

Tout d’abord, il y a un problème d’incrustation des objets 3D quand ils s’animent suite à une action choisie. Il y a clairement une différence de qualité et de lumière. Mais bon, ils ont quand même essayé de se rapprocher le plus possible de la réalité. Ensuite, je trouve qu’il y a pas mal de blanc, que les dialogues ne sont pas assez fournis. Il y a clairement un manque de rythme. C’est dommage, car il y a plein de questions laissées en suspens et dont j’aimerais avoir les réponses. C’est comme si les dialoguistes avaient été à court d’idées. Cependant, ces silences participent de temps en temps à l’atmosphère pesante.

Côté points positifs, je tenais à souligner la qualité du jeu des acteurs ainsi que le doublage. Pendant toute la partie, j’étais complètement absorbée par l’histoire. On est clairement directement plongé dans un film. Il n’y a plus vraiment de limites entre le cinéma et le jeu vidéo grâce à ce titre. Et je ne parle pas de la musique (composées par Austin Wintory) qui était angoissante quand il le fallait. Et si vous regardez le live qui se trouve à la fin de cet article, vous me verrez plusieurs fois sursauter ou alors paniquer. Ce n’est pas pour rien que le jeu est classé comme un THRILLER interactif.

Mon verdict

C’est dur de vraiment vous dire ce que je pense du jeu sans rien vous dévoiler. Simplement, je trouve ce jeu magnifique et vous devez absolument le faire, malgré ses petits défauts. C’est réellement la bonne surprise de cette rentrée. Et puis un jeu de cette qualité à un prix aussi bas (moins de 10€), je pense que vous en aurez pour votre argent. Attention toutefois, j’ai terminé la première version du jeu en moins de 2 heures. Je pense que si j’avais débloqué une autre fin, l’histoire aurait duré un peu plus longtemps.

De plus, le fait qu’il y ait des références à la mythologique grecque, cela a fini de me convaincre. Je vais certainement le mettre dans la liste des jeux à recommander pour cette année 2019.

J’espère que ce type de jeu et son potentiel succès permettront de voir naître d’autres jeux de ce genre. Si jamais vous aimez les jeux comme The Room ou encore Stay, alors Erica est fait pour vous.

Comme évoqué plus haut, voici le live que j’ai fait sur Twitch. Toutefois, si vous souhaitez le faire de votre côté, je vous conseille de ne pas regarder la vidéo jusqu’à la fin.

Actuellement disponible sur le PSN
Prix : 9.99€
1 joueur
Voix et sous-titres en français (mais texte le jeu en anglais)
PAL HD 720p,1080i,1080p
40.16Go


Allez-vous être tentés par ce jeu et découvrir la vérité qui se cache derrière le Manoir de Delphes ? N’hésitez pas à me faire un retour en commentaire.

En attendant le prochain article, on se retrouve sur mes différents réseaux :
▶️ Facebook ▪️ Twitter ▪️ Instagram ▪️ MyTip ◀️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *