[Test] Super Dragon Ball Heroes : World Mission.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit de test sur un jeu Steam. C’est donc ce que je vais faire aujourd’hui. Je vais vous parler de Super Dragon Ball Heroes : World Mission.

Un reboot de la série.

Dragon Ball Heroes est un jeu d’arcade, se basant sur un jeu de cartes, qui est sorti initialement le 11 novembre 2010 au Japon. Autant vous dire que le jeu commence à dater. Il a eu le droit à un portage sur 3DS au Japon, le 28 février 2013, sous le titre de Super Dragon Ball Heroes : Ultimate Mission. Il a eu le droit à deux suites : Super Dragon Ball Heroes: Ultimate Mission 2 et Super Dragon Ball Heroes : Ultimate Mission X. C’est jeux ne sont jamais arrivées en France, à moins de les importer.

Résultat de recherche d'images pour "super dragon heroes ultimate mission 3ds"

Porté sous le nom de Super Dragon Ball Heroes : World Mission sur Nintendo Switch et Steam le 05 avril dans le monde, le jeu est numéro 1 des ventes au Japon dès sa première semaine de sortie. Autant dire que c’est une licence que les Japonais affectionnent tout particulièrement.

Le test.

Avant de commencer, je tiens à préciser une nouvelle fois que j’ai la version sur Steam. Je ne sais pas si le gameplay diffère de la Nintendo Switch. Enfin, comme j’ai un écran de PC tacticle, je suppose qu”on peut faire les mêmes choses.

L’histoire en quelques lignes : vous êtes un jeune homme (oui, on ne peut pas choisir le sexe du personnage et je trouve cela bien dommage) fan de Dragon ball. Vous aurez compris, le jeu se passe dans notre réalité (important pour la suite de l’histoire). Il va alors se passionner pour le jeu qui actuellement en vogue : les compétitions de cartes Dragon Ball. Il va alors se lancer en tant qu’amateur et va se révéler être un très bon duéliste (ah pardon, ce n’est pas la même licence ?!). Cependant, il y a quelques anomalies. En effet, des personnages arrivent à sortir de la dimension du jeu et mettre sans dessus dessous notre réalité. Grâce à un bracelet qu’un étranger personnage va lui confier, il va pouvoir voyager dans les deux dimensions afin de sauver les deux mondes.

J’ai déjà un passif avec les jeux de cartes puisque j’ai joué pendant longtemps à Urban Rivals et je me suis passionnée pour Pokémon TCGO. C’est alors logiquement que je me suis dit que le jeu pourrait me plaire, même si je n’arrive pas à accrocher à Dokkan Battle (désolée pour les fans). Au début, on part avec un deck imposé de 6 cartes (je ne sais pas si cela varie d’une partie à une autre). Pour ma part, je trouve que le tutoriel est très bien fichu et on apprend très vite les rudiments, voire même les subtilités du jeu. Par contre, cela ne vous apprend pas à associer les bonnes cartes, pour créer des combo d’enfer. C’est à vous de bien lire les cartes 😉

Une durée de vie illimitée.

Bien entendu, le jeu ne se limite pas seulement au Mode Histoire. Vous avez également la possibilité de créer vos propres cartes, de faire des missions annexes et, bien évidemment, jouer en ligne ! Rien que la création de cartes devrait vous prendre quelques heures. Savoir créer des cartes qui vont former un Deck parfait et quasiment imbattable. Cela demande de la logique et de la stratégie.

Les missions annexes permettent de revisiter des périodes de l’histoire de Dragon Ball en son entier. Elles permettent de jouer contre des méchants qui ont été évincés dans les différents arcs de la saga. On peut également jouer avec ou contre des “duélistes” qu”on a pu rencontrer dans le jeu. Bref, vous avez de quoi faire afin de perfectionner votre jeu et voir quelles sont les meilleures combinaisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *