[Cinéma] Quand les films sont retirés trop tôt des salles obscures.

salle-de-cinema-le-cinema-de-personne-1320

Je ne le fais pas souvent, mais en ce jour chômé pour certains, j’ai décidé de pousser une petite gueulante. Et oui, il y en a certains qui trouvent que je trop souriante, trop avenante, mais quand quelque chose me déplaît, je le dis !

Alors, voilà le sujet de ma discorde. Ce vendredi, je voulais aller voir John Wick 2 dans mon cinéma de prédilection, mais OH ! surprise, il n’est plus diffusé. Il n’est plus diffusé alors qu’il est sorti CE mercredi. De même que pour Lego Batman Movie, que j’ai tardé à aller voir : il n’est maintenant visible une fois par jour, lors de la première séance de la journée. Alors, je me pose une question : quel est l’intérêt de retiré si tôt certains films alors que d’autres sont diffusés depuis le mois de novembre ? Pour faire du turnover me direz vous. Alors voici ce que je propose pour que plus de films puissent être à l’affiche en même temps et plus longtemps.

Le cinéma où je vais (Pathé Lyon Bellecour pour ne pas le nommer) ouvre ses grilles à partie de 10H20, soit 10 minutes avant les premières séances. Le cinéma dispose de 10 salles. Pourquoi ne pas ouvrir simplement une heure ou 1H30 plus tôt, ce qui est plus ou moins la durée standard d’un film grand public ? Cela permettrait de créer une nouvelle séance par salle. Et je suis sûre que ces nouvelles séances trouveraient son public entre les personnes à la retraite (qui se lèvent généralement tôt), les personnes qui ont un jour de repos en semaine (ce qui est mon cas) et autres parents qui doivent occuper leurs enfants le mercredi matin.

Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous vous disposés à aller au cinéma plus tôt ? Pensez-vous que cela peut être une solution pour la durée de diffusion d’un film soit plus longue ? Pensez-vous que cette solution trouvera son public ? A quelle heure ouvre en général les cinémas dans lesquels vous vous rendez ? 

J’ai terminé de pousser mon coup de gueule et je vous remercie de m’avoir lue !

Une réflexion sur “[Cinéma] Quand les films sont retirés trop tôt des salles obscures.

    1. Mais justement dans un commerce quel qu’il soit, n’st-il pas justifie de répondre aux besoins des clients afin de les satisfaire ? C’est la base de toute entreprise.

  1. Les cinémas payent la copie d’exploitation d’un film en fonction du nombre de séance programmé, s’ils enlèvent des séances sur certains films plus rapidement que d’autres, c’est tout simplement que le film n’est pas assez rentable pour eux. Dans ton cas, John Wick 2 doit être un échec commercial ne remplissant pas assez les salles et Lego Batman ne doit plus assez faire d’entrer face aux autres films actuellement. Tout est une question de rentabilité. 🙂
    Concernant les séances du matin, je suis un habituer des séances de 10h30/11h tout simplement parce qu’il y a toujours beaucoup moins de monde que le reste de la journée. C’est plus calme et je regarde mon film tranquillement. Encore plus tôt, il y aurait probablement encore moins de monde et donc des salles pas assez rempli pour être rentable.

    1. Je suis assez friande également des séances le matin. Moins de monde qui parle pendant le film ou qui essaie désespéramment de faire le moins de bruit possible avec leur paquet de chips. Tous les vendredis, ou presque, j’ai pour l’habitude de me faire 3 séances dans la même journée car c’est le seul moment dans la semaine que je peux aller au cinéma tranquillement, me retrouver avec moi-même. Ce qui m’étonne pour John Wick, c’est qu’il est annoncé de partout comme étant le film d’action de ce début d’année. Je me faisais une joie de le voir …

  2. Ca me rappelle tristement “Le dernier pub avant la fin du monde”, que j’attendais impatiemment depuis que mon cinéma avait publié la date de sortie… Et finalement, sans aucune annonce, il a été annulé (j’ai fait des fouilles internet, apparemment ils avaient peur de l’échec commercial en Europe) dans TOUTE la Suisse et il n’a été distribué que dans 4000 cinémas à travers l’Europe…. La fan de la trilogie Cornetto que je suis a pleuré intérieurement, d’autant qu’aux USA ils ont eu droit à une rediffusion de Shaun of The Dead et Hot Fuzz pour les voir les trois à la suite, les fourbes.
    C’est pas tout à fait dans le sujet, mais fallait que ça sorte 😉
    Sinon, je dis oui pour le cinéma du matin !

    1. J’adore tellement Shaun Of The Dead. Meilleur film parodie au monde (avec Hot Shot bien sûr). J’ai l’impression que l’industrie du cinéma ne pense qu’à l’argent et non pas aux souhaits des spectateurs et fans d’une saga.

  3. Le retrait des films est assez logique d’un point de vue financier, mais clairement John Wick 2 qui disparaît la semaine même de son exploitation, j’ai jamais vu un truc aussi stupide.
    Plus que les délais (même si c’est pas toujours possible d’y aller la première semaine, et quand on rate un film c’est quand même très chiant) j’aimerais surtout qu’on parle de véritable distribution nationale. C’est honteux qu’un film comme American Honey, primé à Cannes, n’ai pas été distribué partout en province. Genre dans mon coin à Orléans, on a 3 cinémas “Pathé”, aucun ne l’a diffusé. L’unique cinéma indépendant non plus, mais vu leurs difficultés financières je vais pas trop leur en vouloir.
    Bref, la distribution cinématographique est une catastrophe en France. Délais, absence de VO et films que la province ne mérite pas.

  4. Ton article tombe pile pendant une période, où on se demande avec mon amoureux (grand cinéphile) pourquoi les cinémas proposent désormais des horaires “à la con!” . Donc oui souvent les films sont retirés trop tôt ou ne sont proposés que dans des cinémas + petits. Je pense notamment aux films d’animation japonais dont je suis friande. Et aller + tôt au cinéma ne me dérangerait pas non.

  5. Très bonne remarque, en effet, comme souligné par la plupart des autres personnes ayant commenté le post, les sous sont à la base de tout. Film qui rapporte = plus de séances = plus de durée d’exploitation au cinéma.
    Et c’est le début d’un vrai cercle vicieux. Je regardais récemment une vidéo d’Inthepanda qui expliquait justement le problème de la distribution des films indé en France. Ils sortent ici des mois après leur sortie aux US, ce qui fait qu’entre temps ils sont déjà dispo en bonne qualité sur les sites de téléchargement, donc les gens téléchargent et ne vont pas en salles, ce qui motive encore moins les distributeurs à diffuser ces films. Un serpent qui se mord la queue… Il utilisait l’exemple de A Ghost Story (très bon au passage) pour l’illustrer, ainsi que The Disaster Artist, sorti en décembre aux US et qui ne sort qu’en mars en France.
    De plus, dès qu’on sort de Paris ou des grandes villes, la sélection se réduit drastiquement. Actuellement je suis sur Paris donc il y a l’embarras du choix et les gros cinémas diffusent de 9h à 22h30 (début de la dernière séance), mais quand je rentre chez moi en Bretagne, je fais grise mine !
    Malheureusement, on est relativement impuissants quant à la diversité de l’offre et à l’organisation des projections. C’est une mécanique complexe où chacun doit trouver son compte, et le spectateur ne peut que s’adapter au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *